Laure Giappiconi, actrice et auteure, La Fille Renne, photographe, et Elisa Monteil, créatrice sonore et performeuse, forment un trio de réalisation de films. Travaillant en LomoKino ou Super 8, elles créent ensemble des courts-métrages qui abordent de façon explicite les corps et les sexualités. Des films sur pellicule donc, avec les imperfections et le charme à la fois désuet et intemporel qui en incombent.

Elles ont pour l’instant travaillé sur deux premiers courts métrages : Vivante et Sirène. Si Vivante parle de jeunesse et de mort par le biais du striptease, Sirène, nettement plus explicite, se focalise sur le récit d’une première masturbation.
Les deux films suivent le même protocole : un texte à la première personne, intime ; un petit boîtier en plastique, qui ne permet guère d’avoir plus de trois images par secondes sur pellicule 35mm. Ces dernières sont saccadées, en noir et blanc, avec un grain épais.
Un troisième opus, Amour, ainsi qu’un quatrième film, en couleur cette fois, Les Corps dansants, sont en préparation…

.

VIVANTE
un film de Laure Giappiconi, La Fille Renne & Elisa Monteil
réalisation & montage : La Fille Renne
texte & jeu : Laure Giappiconi
son : Elisa Monteil
durée : 3’16
France, 2018

SiRENE
un film de Laure Giappiconi, La Fille Renne & Elisa Monteil
réalisation & montage : La Fille Renne
texte & jeu : Laure Giappiconi
son : Elisa Monteil
durée : 3’30
France, 2018

.

vivante1
.
petitemort10
.
Laure Giappiconi, La Fille renne & Elisa Monteil

.
Laure Giappiconi, an actress and author, La Fille Renne, a photographer, and Elisa Monteil, a sound and performance artist, form a filmmaking collective. Shooting on LomoKino or Super 8, they produce short films with an explicit focus on the body and sexuality. Their films shine with the nostalgic but timeless charm of celluloid.

They are currently promoting our two first short films: Alive and Mermaid.
Alive uses striptease to evoke themes of youth and death. Mermaid is a sophisticatedly explicit exploration of a girl’s first experience with masturbation.
Both films use the same key elements: an intimate, first-person narration and a small plastic camera that shoots three images per second on 35mm film. The camera produces stuttering, sensuously grainy black and white images.
They are also planning a third and a fourth film titled Love and Les Corps dansants.

.

Diffusions / Screenings :
Juin 2018 : Cinquième édition du Festival du Film de Fesses à Paris
https://www.lefff.fr/programme
Octobre 2018 : Treizième édition du Porn Film Festival de Berlin, dans la sélection “Art Porn Shorts”
https://pornfilmfestivalberlin.de/
Novembre 2018 : Festival SNAP / Sex workers Narratives Arts & Politics
http://snapfest.fr/
Décembre 2018 : Festival Only Porn, Lyon
Avril 2019 : London Porn Film Fest, dans la sélection “The Wetter the Better”
http://www.londonpff.com/program/

Presse / Press :
- Article dans Le Bateau #16 (Un bateau, des pirates) sur notre travail : https://www.lebateau.org/
- http://www.cinematraque.com/2018/07/08/plus-cest-court-plus-cest-bon-le-fff-2018/

 

.

.

petitemort1


petitemort4

.

vivante4

 

2018-06-25_005