Harold Pinter

création « Les 7 soeurs »

mise en scène : David Mambouch
scénographie : Amandine Fonfrède
lumières : Julie-Lola Lanteri-Cravet
son : Louis Dulac
avec : Mathieu Besnier, Vincent Farasse, Laure Giappiconi, Baptiste Kubich, Catherine Hargreaves, Yann Lheureux, Sidney Wernicke.

« J’ai fréquenté Harold Pinter. J’ai fréquenté Francis Bacon. J’ai lu leurs entretiens. J’ai croisé mes lectures. Je voulais oublier qui avait dit quoi. Je voulais fondre l’un dans l’autre.
J’ai senti que les personnages de Pinter m’intéressaient moins que le personnage Pinter lui-même, tel que je le fantasmais. J’ai trouvé que c’était mauvais signe. J’ai senti que les tableaux de Bacon m’intéressaient plus que le peintre lui-même. J’ai trouvé que c’était bon signe. J’ai lâché Harold Pinter, et je me suis focalisé sur Bacon. Bacon me titillait. Bacon travaillait là où ça faisait mal. Bacon m’a ramené à Pinter. Bacon s’est mis à justifier Pinter. Je lisais Pinter, je pensais : Bacon.
Je faisais rentrer Bacon de force dans Pinter. Je déformais Pinter de partout avec Bacon. Je poussais fort, je faisais exploser Pinter. Tout à coup, ça s’est un peu mis à ressembler à quelque chose, ce projet. Et nous voilà aujourd’hui. Il y a cette échéance, cette réunion de collectif. Il faut bien dire quelque chose. Alors je vais essayer, comme faire se peut : Les sept soeurs (en ma personne) aimeraient montrer un petit bout de quelque chose de tout ce Pinter/Bacon foutoir à ramdam . » David Mambouch

demeure (s) n° 27 et 27bis (été 2005 + septembre 2006)
ouverture publique les 13 et 14 septembre 2006


« | »