La Poche Parmentier

de Georges Pérec

Mise en scène : Karen Fichelson
Collaboration Artistique : Lise Ardaillon
Avec : Lise Ardaillon, Benoît Blanc, Laure Giappiconi,
Sophie Caritte, Anne Denieul, Dominique Thomas
Costumes : Emilie Carpentier
Vidéo : Mickaël Dussautoy
Musique : Sylvain Milliot
Lumières : Gisèle Pape
Dramaturgie : Toni Raus

« Georges Perec, par la richesse de son imaginaire et la précision de sa langue, compte parmi ces écrivains dont l’influence ne cesse de percer dans les créations artistiques contemporaines. Son œuvre, tour à tour légère et exigeante, âpre et ludique, explore sans cesse notre lien au réel. Dans La Poche Parmentier, cinq personnages sous le regard d’un serviteur, oscillent entre joie et détresse, l’épluchage de pommes de terre figurant l’unique relais vers une réalité incertaine. Au cours de huit tableaux emmêlés, ils s’interrogent sur leur situation, se perdent et se retrouvent dans un espace hors du temps et hors des frontières. La pomme de terre, le plus banal des légumes, se transforme alors en objet de rêve, d’invention, d’évasion mais également d’emprisonnement et d’obsession. Au gré de l’épluchage de la langue et de ses mots, faisant avancer par ressassement une quête d’identité inassouvie, commence un voyage sur les rives enjouées de “mémoires potentielles, d’autobiographies probables.”

Les 9 et 10 mars 2009 à la M3Q, Poitiers
Le 3 avril 2009 au Rive Gauche, Saint-Etienne-du-Rouvray

Photographies : Emilie Carpentier

YouTube Preview Image


« | »